Show aérien en mémoire d’Allan Cashion

CHARLEVAL > SAMEDI 1ER SEPTEMBRE

par Aurélie Hébert
L’Impartial

Commémoration exceptionnelle, samedi 1er septembre à Charleval. En effet, la municipalité et les anciens combattants rendront un vibrant hommage à Allan Cashion, officier aviateur de l’aviation royale du Canada, mort pour la libération de la commune en juillet 1944. Une plaque sera apposée sur le pont de la déviation de Charleval, à quelques mètres de l’endroit où le jeune combattant canadien avait été retrouvé mort par les Charlevalais, après que son parachute se soit mes en torche, alors qu’il s’éjectait de son appareil, un spitfire poursuivi par un Messerschmitt allemand.

Mais avant de pouvoir dévoiler la plaque commémorative, la municipalité et les anciens combattants ont dû tout d’abord retrouver la famille de l’aviateur. Pour cela, ils ont pu compter sur Robert Frank, journaliste du premier hebdomadaire du Québec [The Suburban], qui a lancé un appel dans ses colonnes.

« Très rapidement, des lecteurs se sont manifestés. Et moins d’un mois après, Robert Frank avait retrouvé l’arrière-petit-neveu d’Allan Cashion » explique Sanda Men Makoth, chargée de communication de Charleval. Le descendant accepte ainsi, à la demande de la commune, de baptiser le pont du nom de son aïeul, mais déplore de ne pas pouvoir être là, suite du décès de sa mère. Une cérémonie qui sera cependant empreinte d’émotion pour tous les Charlevalais.

Les Charlevalais appelés à se costumer

Samedi 1er septembre, peu avant que la plaque commémorative ne soit dévoilée, un dizaine de parachutistes d’une société basée à Honfleur, sera larguée au-dessus du site. « Les anciens combattants prennent à leur charge les frais de transports des parachutistes, car la société Abeille Parachutiste a décidé d’offrir la prestation ».

Et pour appuyer un peu plus cet hommage, les organisateurs aimeraient que les habitants revêtissent des habits de d’époque. « De plus, nous recherches des films d’archives ou des photos de l’époque dans la vallée de l’Annelle. Des documents qui intéressent aussi l’Institut National de l’Audiovisuel qui n’en possède aucun ». Et ceux qui auraient des véhicules d’époque seront aussi les bienvenus, pour recréer cette ambiance des années 40-44, lors de cet émouvant hommage.

Témoignages et souvenirs


Après le dévoilement de la plaque et les discours des officiels, une table ronde permettra à chacun de rencontrer des témoins directs et indirects de l’événement, et d’autres faisant partager leurs souvenirs de la Seconde Guerre mondiale. «Tous ceux qui veulent témoigner sont invités », souligne la chargée de communication.

Puis, lors du vin d’honneur, l’exposition installé à l’antenne touristique sera ouverte. Jusqu’au 15 septembre, le grand public pourra ainsi découvrir des pièces de l’appareil d’Allan Cashion, que les anciens combattants mettaient à l’honneur, lors de chaque commémoration, des mannequins avec habits d’époque, et des documents, pour certains originaux datant de ce conflit.

Please follow and like us:

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*
To prove you're a person (not a spam script), type the security word shown in the picture. Click on the picture to hear an audio file of the word.
Anti-spam image

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial