Près de la moitié des députés canadiens s’engagent à faire don de leur augmentation de salaire du 1er avril

Près de la moitié des députés canadiens s’engagent à faire don de leur augmentation de salaire du 1er avril

Le Premier ministre Justin Trudeau, le Chef de l’opposition Andrew Scheer et le Président de la Chambre des communes Anthony Rota ont consenti tous les trois à faire un don de leur augmentation de salaire de l’année 2020.

Par Robert Frank

La Fédération canadienne des contribuables a incité 160 des 338 députés fédéraux à verser aux organismes de bienfaisance l’augmentation automatique de salaire qu’ils ont reçu le 1er avril.

Le groupe a abordé la question auprès de tous les députés au moins trois fois entre la fin de mars, à la veille de la date où le rehaussement de salaire de 2,1 pour cent est entrée en vigueur, et le 13 avril. La hausse a gonflé la compensation de base des parlementaires d’un montant de plus de 3 750 $, totalisant 182 656 $ par année.

Le Premier ministre Justin Trudeau, le Chef de l’opposition Andrew Scheer et le Président de la Chambre des communes Anthony Rota — qui reçoivent davantage que des députés — ont consenti tous les trois à faire un don de leur augmentation de salaire de l’année 2020. Photo : Adam Scotti (Cabinet du Premier ministre)

« Nous nous réjouissons de constater que la moitié des députés fédéraux réalisent qu’il n’est pas très reluisant de bénéficier d’une augmentation de salaire dans ce contexte », a déclaré le directeur fédéral de la Fédération canadienne des contribuables Aaron Wudrick à newscoverage.org, lors d’une entrevue.

« C’est une façon de faire preuve de leadership. Il y a des millions de Canadiens qui ont de la difficulté à joindre les deux bouts. Les élus doivent démontrer qu’ils ne sont pas entièrement isolés des épreuves que vivent le reste du monde ».de déclarer le directeur fédéral de la Fédération canadienne des contribuables Aaron Wudrick au newscoverage.org

« C’est une façon de faire preuve de leadership. Il y a des millions de Canadiens qui ont de la difficulté à joindre les deux bouts. Les élus doivent démontrer qu’ils ne sont pas entièrement isolés des épreuves que vivent le reste du monde ».

Même s’il a félicité leur autorité par exemple, Wurdrick veut que les députés aillent plus loin.

« Ce n’est donc qu’un premier pas. Nous avons témoigné aux politiciens dans les quatre coins du monde qui ont subi aux compressions de leur salaires », il a observé. « Le Premier ministre de la Nouvelle-Zélande Jacinda Ardern vient de réduire son salaire de 20 pour cent pendant une période de six mois. Les élus en Japon et en Inde [ont consenti à des réductions de] 20 pour cent et de 30 pour cent au cours de l’an qui vient. Nos élus doivent réfléchir sérieusement à ce sujet ».

« Ils seront mieux placés », de suggérer Wudrick. « Il y aura inévitablement d’importants gains globaux d’efficacité en dépenses publiques, donc plus tôt qu’ils montrent qu’ils sont disposés à agir eux-mêmes, plus il sera facile de faire dialogue avec l’ensemble de la fonction publique ».

Les députés qui verseront leur augmentation de salaire aux organismes de bienfaisance.
Source: La Fédération canadienne des contribuables
Please follow and like us:
Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial