Une abonnée du journal « The Suburban » a aidé le plus grand hebdo au Québec à retrouver un proche d’un pilote de l’Aviation Royale du Canada que fut abattu pendant la Seconde guerre mondiale

Une abonnée du journal « The Suburban » a aidé le plus grand hebdo au Québec à retrouver un proche d’un pilote de l’Aviation Royale du Canada que fut abattu pendant la Seconde guerre mondiale

Sa mère fut la nièce de
Dent Harrison, le fondateur des Boulangeries Harrison


Par Robert Frank

www.thesuburban.com

Mme Gloria Parkinson, qui demeure dans le quartier montréalais de Notre Dame de Grâce, a contribué à résoudre le mystère de ce qui est devenu de la famille du Lieutenant d’aviation Allan Cashion. Rappelons qu’il y a deux semaines, le journal « The Suburban » a signalé que le village de Charleval, France, veut rendre hommage à l’héroïsme de ce pilote de l’Aviation Royale du Canada en donnant son nom à un nouveau pont qui viens d’être construit à quelques mètres d’où il s’est écrasé en Haute-Normandie, sept semaines après le Jour J.

Le hic, c’est qu’il a besoin de l’aval d’un membre de la famille avant qu’ils puissent le faire, et le 28 juin — la date de la cérémonie d’inauguration — approche à grands pas.


Mme Parkinson a déclaré au journal « The Suburban » qu’elle était une collègue de ses parents qui ont travaillé chez Pubicité McKim au cours les années 1950, et qu’elle savait que sa mère, Olive (Harrison) Cashion, était parente du magnat Dent Harrison des Boulangeries Harrison, dont ses fils ont fondé les célèbres Boulangeries POM à Montréal.

Cela a permis « The Suburban » à retrouver son arrière petit-fils, Peter T. Harrison, qui a confirmé que le père d’Olive était John George Harrison, le frère de Dent Harrison.

« Selon le recensement de l’Angleterre en 1871, a expliqué M. Harrison, il était le frère aîné de la Dent Harrison. Il y avait trois frères et une sœur, et le nom de jeune fille de sa mère était Louise Hemmingway ». 

Il a ajouté que le Lt d’avn Cashion n’était pas le seul membre de sa famille à servir à titre d’aviateur au sein de l’ARC pendant la Seconde Guerre mondiale. 

« Mon oncle Greg Harrison — le frère de mon père — a également volé pour l’ARC pendant la guerre et fut abattu pendant qu’il volait au-dessus de l’Allemagne, où il a passé le reste du conflit comme prisonnier de guerre ». 

“Ils auraient eu le même grand-père,” at-il dit. 

Lors d’un entrevue téléphonique Mme Sanda Men Makoth, une fonctionnaire municipale qui supervise le projet commémoratif a dit qu’elle se réjouit qu’un parent éloigné du Lt d’avn Cashion a enfin été identifié. 

Elle a dit qu’elle a hâte de communiquer avec M. Harrison qui, pour son part, espère que les renseignements généalogiques qu’il a fourni aideront à identifier des parents encore plus étroits de l’aviateur abattu de l’ARC.

Peter T. Harrison
Gloria Parkinson, une abonnée du journal « The Suburban », a contribué à traquer des parents du Lieutenant d’aviation Allan Cashion, en rappelant que sa mère Olive (Harrison) Cashion (à droite avec son époux James Cashion) a été parente du magnat Dent Harrison des Boulangerie Harrison à Montréal

(function(i,s,o,g,r,a,m){i[‘GoogleAnalyticsObject’]=r;i[r]=i[r]||function(){
(i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o),
m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m)
})(window,document,’script’,’//www.google-analytics.com/analytics.js’,’ga’);

ga(‘create’, ‘UA-45892555-1’, ‘robertfrankmedia.blogspot.com’);
ga(‘send’, ‘pageview’);

Please follow and like us:

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial